Code de vie

Afin de vivre en harmonie, le code de vie de Jean-Grou comprend un ensemble de dispositions (code de conduite, système d’encadrement) ayant pour objectif de favoriser un climat sain et sécuritaire pour tous, élèves et adultes, ainsi qu’un lieu propice aux apprentissages.

L’école Jean-Grou a ciblé quatre grandes valeurs qui la représentent : la persévérance, l’ouverture à la diversité, le bien-être et l’épanouissement personnel, ainsi que le respect.

Le code de vie est en accord avec les valeurs du projet éducatif de l’école et de son plan de réussite.

Le code de vie s’applique à toutes les activités de l’école, du service de garde (locaux, corridors, bibliothèque, gymnase, autobus scolaire, etc.) et lors des activités parascolaires et des sorties éducatives. Tous les membres du personnel sont responsables de la gestion du code de vie tant dans la classe qu’à l’intérieur et à l’extérieur de l’école.

Conflits
Les élèves impliqués ont presque la même force physique.
Les élèves impliqués peuvent être des amis.
Un différend ou un jeu peut être à l’origine du conflit.
Le conflit survient de façon occasionnelle et conduit parfois à des gestes agressifs.
Les élèves impliqués ont tous les deux des réactions émotives.
Le conflit, lorsque résolu, amène un sentiment de satisfaction pour les deux parties impliquées.

Situation d’intimidation
L’élève ou le groupe d’élèves qui intimident est plus fort physiquement ou psychologiquement que la victime.
Les élèves impliqués ne sont généralement pas des amis. Cela peut avoir lieu sur la cour, en classe, dans le corridor ou sur internet.
L’intimidation se produit de façon répétitive et s’accompagne de gestes agressifs ou d’exclusion sociale. Ces gestes sont intentionnels.
L’intimidation peut s’exercer de différentes façons: bousculer, frapper, regards menaçants, ignorer ou rejeter volontairement du groupe d’amis et des activités ou convaincre d’autres élèves de le faire, rumeurs, menaces verbales, insultes, commentaires dénigrants, bris d’objets ou cacher des objets personnels, taxage faits de façon répétée.
L’élève qui intimide a peu ou pas de réactions émotives, contrairement à la victime.
La situation d’intimidation laisse souvent des séquelles à plus ou moins long terme pour les victimes.
Une bagarre, une insulte ou une menace isolée ne constituent pas nécessairement des actes d’intimidation. Il s’agit plutôt de gestes ou de paroles violentes et répréhensibles sur lesquels il faut intervenir!

  1. Par sécurité, les chaussures doivent être portées à l’intérieur de l’école. Elles doivent être attachées. En hiver, une paire de chaussures est gardée dans le casier.
  2. Les vêtements sont exempts de dessins ou de messages à caractère violent, raciste, obscène ou sexiste. Les vêtements troués, déchirés ou effilochés ne sont pas tolérés.
  3. Chandail, blouse, robe doivent couvrir le dos, le torse et l’abdomen; les camisoles à bretelles spaghetti sont interdites à l’école. Les bretelles doivent avoir minimalement 3cm de largeur.
  1. Une culotte courte qui couvre la mi-cuisse est acceptée à la saison chaude. Une jupe qui couvre la mi-cuisse est acceptée.
  2. Selon la saison, il est important de porter les vêtements appropriés pour jouer dehors.  En hiver, un manteau, une salopette, un chapeau, un foulard, des gants/mitaines et des bottes sont obligatoires.
  3. Chapeau, casquette, bandeau, lunettes décoratives doivent être enlevés en classe. De plus, les coiffures doivent être soignées; teinture et coupe de cheveux s’identifiant à un groupe ne sont pas tolérées à l’école.
  4. En éducation physique, le port du costume est obligatoire. Il comprend le gaminet (t-shirt), les espadrilles* ainsi qu’un short ou un pantalon athlétique. L’élève doit obligatoirement apporter un deuxième gaminet (t-shirt) pour se changer après le cours d’éducation physique. Les bijoux doivent être enlevés pour l’éducation physique.

*Les semelles doivent être non marquantes (idéalement blanches).

Cette liste peut être modifiée en tout temps par l’équipe-école et approuvée par le CÉ.

À l’école, l’élève n’apporte que les objets essentiels à ses apprentissages.   Par conséquent, les objets suivants sont interdits.

  1. Appareil électronique (exemples : baladeur, MP3, Ipod, jeux électroniques,…)
  2. Tout objet dangereux (exemples : couteau, allumette, pétard, …)
  3. Téléphone cellulaire ou télé-avertisseur
  4. Ballons (exemples : soccer, mou, basketball, etc.)
  5. Petite balle rebondissante
  6. Tout objet pouvant enregistrer
  7. Souliers avec des roues
  8. Toutes cartes de jeux
  • Il peut cependant y avoir une entente exceptionnelle avec le titulaire et dans ce cas les parents doivent signer une autorisation à ce sujet.
  • Les patins à roues alignées, rouli-roulant et trottinette ne peuvent pas être utilisés sur le terrain de l’école.

N.B.: L’école n’est pas responsable des bris, des pertes, de même que des échanges d’objets personnels entre enfants.  Les jouets de grande valeur n’ont pas leur place à l’école.

Cette liste peut être modifiée en tout temps par l’équipe-école et approuvée par le CÉ.

  1. Arachides
  2. Friandises / bonbons
  3. Gomme
  4. Boissons gazeuses, boissons énergisantes

 Cette liste peut être modifiée en tout temps par l’équipe-école et approuvée par le CÉ.

Afin d’adopter un comportement sécuritaire,  il est interdit :

  • d’escalader les clôtures et les cabines des toilettes;
  • de grimper sur les contenants à déchets;
  • de se suspendre aux supports à ballon-poire ou autres;
  • de lancer des balles ou des ballons sur le toit;
  • de circuler à bicyclette sur le terrain de l’école;
  • d’utiliser les barres de séparation du stationnement comme jeu;
  • de glisser sur les rampes.

Tous les jeux de bataille et les bousculades sont interdits.

Lorsqu’un ballon est lancé hors de la cour d’école, l’élève doit demander la permission à un surveillant pour aller le chercher.

 Cette liste peut être modifiée en tout temps par l’équipe-école et approuvée par le CÉ.

Il est obligatoire d’avoir préalablement une autorisation écrite de la direction pour prendre des photos, filmer ou enregistrer la voix de quiconque à l’intérieur de l’école, sur le terrain, de même que lors d’activités scolaires qui se déroulent à l’extérieur de l’école.

Il est strictement interdit de diffuser l’image (photos, vidéos) d’une personne sur internet, sur les réseaux sociaux ou de quelque autre façon que ce soit, sans son consentement écrit. Ce règlement s’applique entre les élèves et également entre les adultes et les élèves.